Ascension du Villarrica, volcan emblématique de Pucón

Le Chili est le pays qui compte le plus grand nombre de volcans au monde. Nous vous proposons de tenter l’ascension de l’un des plus célèbres d’entre eux, le Villarrica.

 

Ascension du volcan Villarrica

Volcan Villarica vu du ciel

Situé en Araucanie dans le parc national Villarrica, ce volcan, imposant et majestueux, domine la région du haut de ses 2847 m. Ce colosse dont le nom signifie en langue mapuche la ’’maison des esprits’’ fait partie des volcans les plus actifs d’Amérique du Sud, il est donc sous surveillance constante. La dernière éruption date cependant de 1984. Amoureux de la nature, chaussez vos crampons pour une expédition sportive d’une journée à la découverte du célèbre volcan chilien !

 

Quand programmer l’ascension du volcan ?

Fantastique vue depuis le volcan Villarica

L’ascension du volcan s’effectue toute l’année, elle dépend fortement des conditions météorologiques. En hiver (de juin à août), la totalité du parcours s’effectue sur la neige. La meilleure saison d’un point de vue climatique est donc l’été (de décembre à février, parfois jusqu’à mars). Toutefois, il faut noter qu’à la fin de l’été, il peut rester un peu de neige, vous foulez la roche volcanique de ce dôme à la symétrie parfaite, et l’ascension se fait essentiellement sur du gravier et des pierriers volcaniques. Cela peut être éprouvant et l’on ne peut pas faire de luge à la descente, sollicitant donc beaucoup les genoux. En revanche, en hiver, les flancs du volcan sont recouverts de neige, et la descente se fait en glissant. Ces deux expériences sont totalement distinctes mais tout aussi surprenantes.

La meilleure époque pour l’ascension du Villarrica serait au printemps, d’octobre à mi-décembre, qui allie journées plus longues, météo favorable et enneigement encore important.

Recommandation météo : prévoir plusieurs jours sur la zone de Pucón et réaliser l’ascension tout au début. En cas de mauvais temps, celle-ci est alors remise au lendemain ou au surlendemain.

Voir nos photos

 

Veille de l’ascension

Ascension du volcan Villarica

Rendez-vous de préparation : à 18h00, vous avez rendez-vous à notre bureau situé dans le centre de Pucón (plan fourni avec le roadbook). Après les présentations avec votre guide, vous récapitulez le matériel dont vous aurez besoin pour compléter les vôtres. Votre guide vous pose quelques questions sur votre expérience, il vous présente la chronologie de l’ascension, ses dangers, les règles et les recommandations.

 

Le jour de l’ascension du volcan Villarrica

Dernières instructions avant l'ascension

Tôt le matin, vous avez rendez-vous à la même adresse que la veille pour l’ascension du volcan Villarrica. Votre sac de montagne est prêt ainsi que tous le matériel convenu la veille. Après l’empaquetage, départ en van en direction de la station de ski du volcan, situé à environ 15 kilomètres.

L’ascension s’effectue tout d’abord sous des télésièges, mais dès le départ le terrain est composé de cendre et de roches volcaniques. Le guide donne au fur et à mesure les instructions et les recommandations nécessaires pour évoluer en sécurité, car il vaut mieux rester dans la trace déjà faite pour rester sur un sol plus ferme. À 2000 m, vous apercevez les vestiges d’un remonte-pente détruit par l’éruption volcanique de 1971. Ensuite, après un court arrêt à la « Chapelle », vous poursuivez pour atteindre successivement la « Pingüinera » puis « Piedra Blanca », et enfin el « Tubo ». Il s’agit de points particuliers naturels ou artificiels qui permettent de se repérer, notamment en cas de météo maussade. Si vous effectuez l’ascension en été, vous apercevrez les premières neiges éternelles au niveau de la « Pingüinera ». En hiver, elles seront déjà présentes 200 mètres plus bas. Selon l’époque et les conditions d’enneigement, vous devrez chausser les crampons entre 2300 et 2600 mètres d’altitude, et ce, jusque sous la bordure du cratère.

Télésiège ? à partir de la saison 2023-2024, après des travaux de rénovation, il sera à nouveau possible d’utiliser le premier télésiège qui permet de gagner 400 mètres de dénivelé, soit 1 heure de temps.

 

Cratère du Volcan Villarrica

Au bord du cratère du Villarica

Comme c’est souvent le cas en alpinisme, on retrouve le « Faux sommet » qui donne l’illusion d’être arrivé. Heureusement il n’y en a qu’un, contrairement à d’autres ascensions où les illusions se succèdent pour tenir l’alpiniste en haleine. Très rapidement après, vous atteignez la caldera. Ainsi, après 4 heures de marche, vous pouvez vous délecter du merveilleux spectacle que vous offre la région. La vue qui s’impose à vous sur le cratère de 200 m de diamètre, est simplement extraordinaire. Au centre de ce dernier se trouve une cheminée circulaire dont s’échappent en permanence une fumerolle et le bruit du magma en activité. Sensations garanties !

 

Sommet du Volcan Villarrica

Vue du 8 volcans depuis le sommet du Villarica

Avant d’emprunter le même chemin pour redescendre vous profitez de la vue. Vous bénéficiez d’un panorama exceptionnel sur cette région qui abrite de nombreux trésors naturels. Si le ciel est dégagé, vous distinguez parfaitement au milieu des forêts de conifères les volcans Lanín, Llaima, Lonquimay, Quetrupillàn, Sierra Nevada, et Tolhuaca. Pour voir les volcans Chohuenco et l’Osorno situés au sud il faut se déplacer sur la Caldera, ce qui n’est malheureusement actuellement pas autorisé par la CONAF. Vous pouvez également repérer les lacs Villarrica, Caburgua, Calafquén, Huilipilún, Coloco, Panguipulli, Pellaifa et Neltume.

Note : une fois sur le cratère, selon la direction du vent et l’intensité des fumées gazeuses, vous aurez peut-être à mettre le masque de filtre à gaz fournit par nos soins.

 

Informations pratiques

Corridor volcanique du Villarica

Distance en voiture : la distance parcourue en voiture est de 18 km, soit environ 40 mn de route puis de piste.

Distances et durée de l’ascension : vous parcourrez environ 1 397 mètres de dénivelé avec un départ à 1 450 m et un sommet à 2.847 m, le tout sur 4,8 km de distance. La durée de l’ascension varie de 4h30 à 6 heures selon les conditions d’enneigement et votre forme physique. Il faut compter 1h30 à 2 heures pour la descente. Un télésiège permet d’économiser 400 mètres de dénivelé… mais il ne sera fonctionnel qu’à partir de la saison 2023-2024.

Note Matériels : vous pouvez apporter votre matériel, mais notre organisation peut aussi vous fournir tout le matériel listé ci-dessous. La location de tout l’équipement ou une partie est incluse dans notre prestation.

Équipement prêté : sac à dos de montagne, casque de montagne, piolet de marche et bâton de marche, crampons, chaussure de montagne, masque de filtre à gaz, sous-gants et gants de montagne, surpantalon et surveste de montagne (si mauvais temps et pour les descentes en luge), luge en toile et luge en plastique.

Recommandations : nous vous conseillons de mettre une paire de chaussettes fine et serrée sur le pied et par-dessus une paire de grosses chaussettes en laine. Il faut penser à bien se couper les ongles de pied avant l’ascension, cela évite de se blesser. Il est également très important d’emporter au moins deux litres d’eau par personne, en incluant si possible une boisson de type Power Ade ou Gatorade.

DÉCOUVREZ NOS AUTRES ESCAPADES

EXEMPLES DE CIRCUITS

CRÉEZ VOTRE VOYAGE SUR MESURE

1) Remplissez notre formulaire et l'un de nos conseillers voyages prendra contact avec vous.

2) Grâce à notre connaissance du terrain nous vous proposons des circuits personnalisés et hors des chemins traditionnels.

3) Nous vous accueillons dès votre arrivée sur place.

4) Vous bénéficiez d'un suivi et d'une assistance 7j/7 et 24h/24 durant votre séjour.