Voyage et séjour : Les plus endroits dans la zone de Pucón

Géographie, climat, histoire, parcs, thermes, restaurants, hôtels, transports, circuits.

 

Situation géographique

Situation géographique de Pucón

La ville de Pucón fait partie de la province de Cautín, dans la région d’Araucanie au Sud du Chili. La ville se situe à 100 kilomètres de celle de Temuco (capitale de la région), et à 780 kilomètres de Santiago.

 

Climat de Pucón

Météorologie de Pucón

Le climat de la ville de Pucón est tempéré, ce qui veut dire que les températures y sont chaudes en été et douces en hiver. Les précipitations y sont nombreuses, aussi n’est-il pas rare de subir quelques averses, même lors des mois plutôt secs. La température moyenne sur l’année est de 10°C, mais les moyennes varient entre 15°C et 5°C selon les saisons.

 

Histoire de Pucón

Histoire de Pucón

“Pucón” signifie “entrée de la cordillère” en Mapuche. La ville est née lors de l’occupation coloniale de l’Araucanie, autrefois appelée par euphémisme “la campagne de pacification de l’Araucanie”. En février 1883, l’armée du Chili construit une forteresse dont le but est de garder les frontières et d’installer la domination en région Mapuche. Le tourisme local s’envole lorsqu’est construit le Grand hôtel de Pucón, en 1930. La ville ne cesse ensuite de se développer, avec la construction de l’hôpital San Francisco dans les années 1940, suivi du pavement de la route qui relie la ville à celle de Villarrica en 1960. L’envolée de l’urbanisme dans la région de Pucón a soutenu le développement du tourisme dans la région, qui représente aujourd’hui une part importante de l’économie de Pucón. En effet, Pucón est considérée comme la capitale du tourisme dans le sud du Chili. Le « Sud Chili » correspond, dans l’esprit des chiliens, à la région des Lacs. Au-delà du Sud… se trouve la Patagonie !

 

Que voir à Pucón

Le centre-ville

Le centre ville de Pucón

Du centre-ville, vous pouvez apercevoir le volcan Villarrica qui surplombe la zone. Cette partie de la ville est relativement petite, puisqu’elle ne compte que quelques douze blocs de maisons. Et pourtant le centre-ville concentre une majorité des activités commerciales de la ville, ainsi que de nombreux restaurants. Il s’agit d’un incontournable pour tout voyageur de passage, vous y trouverez des magasins spécialisés dans le matériel sportif, des produits artisanaux, ou des produits culinaires. En été, le centre-ville est piéton et les commerces en profitent pour sortir leurs établis, créant une atmosphère chaleureuse et accueillante.

 

Le port

Le port de plaisance de Pucón

La ville de Pucón est construite autour du lac Villarrica, également appelé lac Mallalafquén. Ainsi, le centre-ville donne sur un petit port où stationnent voiliers et autres véhicules nautiques. Le lac est l’endroit rêvé pour pouvoir pratiquer les sports nautiques, ainsi y trouverez-vous toutes sortes d’embarcations.

 

La playa Grande

Plage Grande de Pucón

Il s’agit de la plage principale de Pucón. Sur cette plage jonchée de parasols et de kayaks prêts à prendre le départ, vous pouvez profiter du soleil le temps d’une après-midi, tout en admirant la vue dégagée sur le volcan Villarrica, toujours coiffé de son chapeau de neige. Le sable de la plage est teinté de gris, rappelant l’origine volcanique des minéraux de la zone. Le long des berges, de nombreux bars et hôtels permettent de se restaurer facilement et de profiter de la plage loin des soucis d’organisation. Comme on pourrait s’en douter, la plage tient son nom de sa taille. En effet, elle s’étend sur quatre kilomètres, depuis la péninsule jusqu’à l’embouchure du río Trancura.

 

Que voir autour de Pucón

Lac Caburgua

Lac Caburgua, Pucón

“Caburgua”, en langue Mapudungún, signifie “lieu creusé à la cuillère”. Il est facile d’imaginer pourquoi la forme du lac a inspiré ce nom. Le lac accueille de nombreux touristes qui viennent se reposer sur ses plages, les playa Blanca et la playa Negra, dont le nom est encore une fois inspiré de la couleur de leur sable.

 

Ojos del Caburgua

Parc Ojos del Caburgua, Pucón

Les Ojos del Carburgua se rencontrent au détour d’une jolie promenade. Il s’agit de cascades de plus de 15 mètres de hauteur qui se déversent dans une cuvette d’eau bleue marine. Comme une version miniature des chutes d’Iguaçu, en Argentine, il est possible de se promener autour des chutes dans une nature verdoyante et riche grâce à des passerelles amnénagées. En été, il est possible de se baigner et de pique-niquer dans les alentours des cascades.

 

Parc national Villarrica

Parc national Villarica, Pucón

Le parc national Villarrica fut créé en 1940 pour protéger des espèces comme le faucon pèlerin, le lézard Matuasto ou encore la grenouille de Darwin. Il se situe à douze kilomètres de la ville de Pucón, dans une zone qui contient de nombreux volcans, parmi lesquels les volcans Lanín (alt. 3.776 m), Villarrica (alt. 2.847 m) et Quetrupillan (alt. 2.360 m). On y trouve des animaux comme des pumas, des renards, des variétés de marsupiaux ou de canards. La végétation est caractéristique des régions de haute montagne, avec des variétés de lengas ou des conifères.

 

Volcan Villarrica

Volcan Villarrica, Pucón

Le volcan Villarrica est un strato-volcan culminant à 2847 mètres d’altitude (2450 m si l’on compte depuis la base du volcan et non par rapport au niveau de la mer). Il se trouve dans le parc national Villarrica, au sud de la ville de Pucón. Il s’agit de l’un des volcans les plus actifs d’Amérique du Sud, et sa forme conique est souvent considérée comme “presque parfaite”. Le volcan est chapeauté par un glacier d’une superficie de 40 km². Un grand manteau de neige percé en son centre par un cratère de 200 mètres de diamètre au fond duquel il est possible d’apercevoir une épaisse couche de magma. Du fait des éruptions du volcan et de son activité encore actuelle, le niveau de cette couche de magma oscille d’année en année. L’ascension du volcan s’effectue en 5 à 7 heures, selon les conditions d’enneigement.

 

Volcan Lanín

Volcan Lanín, Pucón

Le volcan Lanín, qui se trouve à la frontière entre le Chili et l’Argentine, est un strato-volcan considéré en activité, situé à 3776 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le volcan fut éteint pendant très longtemps, mais le 15 février 2017, des volcanologues enregistrent une activité sismique en son cœur. C’est une première depuis des centenaires puisque la dernière éruption a été estimée à 1600 ans en amont. Le volcan Lanín est particulièrement convoité par les sportifs de haute montagne, puisque son ascension est relativement accessible. Le volcan est choisi comme symbole par la province argentine de Neuquén (il est situé à la frontière entre Chili et Argentine), et tient une place spéciale dans les cœurs des ressortissants Mapuche en tant que symbole d’unité. Par sa situation au milieu de sommets moins hauts, il est visible de très loin. Vous pourrez donc l’apercevoir lors d’un séjour à Temuco, alors que plus de 150 kilomètres vous séparent. L’ascension du volcan se fait en deux jours, et il vaut mieux la faire du côté argentin car elle est plus facile. Seule la dernière heure de randonnée est commune aux deux routes.

 

Parc national Huerquehue

Parc national Huerquehue, Pucón

Le parc national Huerquehue se situe dans la région d’Araucanie, et plus précisément dans la province de Cautín. Il est à cheval entre les communes de Cunco et de Pucón. Il fut déclaré parc national le 9 juin 1967 afin de protéger certaines espèces comme la souris-taupe Valdivienne, le Conure à long bec, ou encore le lézard Matuasto. On y trouve des forêts de conifères tempérées, et de nombreux lacs. 5 sentiers balisés permettent des randonnées autoguidées : Ñirrico 30 mn / 0,9 km; Quinchol 2 heures / 5 km; Los Lagos 3h50 / 12 km; San Sebastian 4 heures / 13 km dont les 5 de Quinchol; Huerquenes 2 jours / 27 km. Depuis le sommet du sentier San Sebatsian on peut admirer 7 volcans. Nous le recommandons uniquement si le ciel est bien dégagé !

 

Sanctuaire el Cañi

Trekking dans le sanctuaire El Cañi

La réserve El Cañi, aussi appelée Sanctuaire El Cañi, est une réserve privée de 500 hectares consacrée principalement à la conservation des forêts ancestrale d’araucaria, l’une des espèces les plus anciennes de la planète. Établie comme l’une des premières zones protégées et privées du Chili, elle est aujourd’hui gérée par deux habitants de la ville de Pichares, une communauté proche de la réserve, la transformant en un exemple global de développement local par le biais de la conservation. 1 sentier balisé permet une randonnée autoguidée de 5 à 7 heures aller et retour, pour découvrir la lagune Las Totoras. Puis une patte d’oie offre le choix soit de monter au mirador Melidekiñ, soit de faire le tour de plusieurs petites lagunes en plein fôrêt d’araucarias. Du mirador, on admire plusieurs volcans et grands lacs des environs. Départ à 370 mètres d’altitude. Et arrivée au mirador à 1550 mètres, soit 1240 mètres de dénivelé pour 16 km aller et retour.

 

Les chutes d’eau du río Palguin

Saut Léon, rio Palgulil à Pucón

Les chutes d’eau du río Palguin sont la cible de nombreux randonneurs, mais le rio Palguin attire aussi les kayakeurs. En effet, durant l’hiver austral, le niveau des eaux dans les rivières autour de Pucón augmente, créant un terrain de jeu idéal pour les sportifs aquatiques. En compétition avec les dix ríos de la région, le río Palguín propose notamment 3 différents niveaux de descente. À la carte, des rapides où il faut sauter avec le cours de l’eau et qu’il est parfois possible de refaire si l’on met le pied à terre et que l’on remonte le long de la berge. Parmi les chutes les plus connues : la cascade la Mula, la cascade Palguín, la cascade La China et la cascade El León. Cette dernière atteint une hauteur de 92 mètres, tandis que les cascades Palguín et La China font près de 70 mètres.

 

Les thermes du río Liucura

Thermes de Huife, rio Liucura à Pucón

La géographie du Chili, avec ses nombreux volcans et mouvements de plaques permet un accès à de nombreuses sources thermales. Tandis qu’il est possible d’en trouver un peu dans tout le pays, la région de Pucón est l’un des points phares du pays pour trouver des eaux thermales. Parmi les différentes sources du coin, les thermes du río Liucara se distinguent. Situées à 19 kilomètres de Pucón, ces thermes disposent d’eaux dont la température naturelle varie entre 28°C et 45°C dans lesquelles il est possible de se baigner après une promenade. Parmi les bonnes adresses à retenir dans les environs : les thermes de Huife, les thermes de Quimey-Co, les thermes de Pucón Indómito, et les thermes Los Pozones.

 

Curarrehue

Curarrehue

À 50 km de Pucón, Curarrehue est la dernière étape avant de se lancer sur la piste qui mène à l’Argentine par le Paso Mamuil Malal. Cette route qui traverse des forêts d’araucarias est asphaltée. Après le village, elle longe le volcan Lanín et aboutit à Junín de los Andes (à 80 km de la frontière). Curarrehue est en train de mettre en valeur ses racines mapuches : sa gastronomie à base de produits de saison dans une maison à 1 km du village (La Ñana), l’atelier de Juana avec ses tissages en laine, un beau musée avec des récits d’anciens et un petit marché artisanal au centre du village.

 

Paso Tromen ou Mamuil Malal

Paso Tromen ou Mamuil Malal

Il s’agit d’un point de passage entre la province de Neuquén (Argentine) et celle de l’Araucanie (Chili). Le passage est situé à 1253 mètres d’altitude et on y voit très bien le volcan Lanín.

 

Lac Quillehue

Lac Quilleihue

Enclavé dans la cordillère des Andes près du poste frontière Mamuil Malal, le lac Quillelhue (1,2 km²) est situé à 1100 m d’altitude. Sa forêt d’araucarias, de coihues (nothofagus dombeyi) et lengas (hêtre blanc) est habitée par des pumas, des renards et des lièvres. De sa petite plage, on apprécie une magnifique vue sur le volcan Lanín. Un sentier a été aménagé avec des panneaux expliquant la faune locale, notamment les oiseaux.

 

Laguna Huenfiuca

Laguna Huinfiuca et volcán Lanín, col Mamuil Malal
Un très joli lac aux eaux bleu turquoise à 24 km au sud-est de Curarrehue, au bout d’une piste en pleine montagne et au milieu d’une belle forêt où dominent l’araucaria, le ñire (nothofagus antarctica) et le lenga (hêtre blanc). Sa plage de 600 m est couverte de sable fin.

 

Où dormir à Pucón

Hôtel Vira Vira, Pucón
Hôtel Hacienda Vira Vira : l’hacienda Vira Vira, qui se situe à environ 11 kilomètres du centre-ville de Pucón, dispose de 23 hectares de parc au bord de la rivière Liucara. Perdus dans un havre de paix au pied des montagnes, vous pouvez profiter d’un bon brasero au bord de la rivière, accompagné d’un met cuisiné par le chef de l’hôtel, Mais aussi opter pour une promenade à cheval dans la cordillère des Andes, ou une excursion en snowboard sur les volcans ! L’hôtel compte 22 chambres, et se situe à moins de 15 kilomètres du lac de Caburgua et du Sanctuaire el Cañi. Tout en offrant un élégant cadre, ce lieu est un point de départ excellent pour de nombreuses virées et activités.

Hotel Antumalal, Pucón
Hôtel Antumalal : sur un haut promontoire rocheux dominant le lac, entre jardins, terrasses, roches volcaniques et montagnes, se distingue l’hôtel Antumalal, ou  »Patio du Soleil », en langue Mapuche. L’hôtel dispose de 22 chambres dans la forêt qui entoure le lac, chacune disposant d’une vue exceptionelle sur ce dernier. Depuis l’hôtel, il est possible de faire des excursions d’une journée complète ou d’une demi-journée. Un panel de choix s’offre au client : pêche, promenades à pied ou à cheval, rafting, trail, et la liste est longue. Pour les journées de repos, l’hôtel propose des services de spa, où la vue sur le lac reste accessible même depuis la cabine de sauna !

Hotel Geronimo, Pucón
Hôtel Geronimo : l’hôtel Geronimo s’inscrit dans une histoire et tradition de la région, sans toutefois délaisser l’innovation du service hôtelier. En plus des chambres spacieuses et de la restauration de qualité, l’hôtel propose un panel d’activités à faire entre “feu, air, terre et eau”. Ainsi, selon les goûts, il est possible de s’embarquer pour une ascension du volcan Villarrica, un saut en parapente, un trekking dans le parc national, ou encore une après-midi de kayak.

Hôtel Bambu lodge, Pucón
Bambu Lodge : le Bambu Lodge est un hôtel au design moderne dont les chambres offrent une vue d’exception sur le lac, le volcan et la nature. L’hôtel souhaite créer une atmosphère telle que chacun se sente comme chez soi, avec le confort des services d’un hôtel. Parmi ces derniers, une piscine, une salle de sport, une bibliothèque, des terrasses avec cheminée pour les soirs où il fait plus doux, ou encore des jacuzzis.

Hôtel Lounge Brasil Boutique, Pucón
Lounge Brasil Hostería : le Lounge Brasil propose une ambiance chaleureuse et boisée à ses voyageurs. Cet hôtel propose des chambres matrimoniales avec télévision, un accès à des machines à laver (pour les grands voyageurs), ou encore des services de coiffeur ! L’hôtel est parfaitement situé pour partir vous promener dans le parc national Villarrica, le parc national Huerquehue et le sanctuaire el Cañi.

Hotel Salto del Carileufu
Hôtel Salto de Carileufu : l’hôtel Salto de Carileufu propose un complexe de petites maisons dans la forêt qui permettent une vraie autonomie tout en profitant du charme de la forêt et des services hôteliers. Les chambres matrimoniales sont spacieuses, et la plupart bénéficient d’un balcon donnant sur la forêt. L’hôtel propose une restauration biologique en adéquation avec l’ambiance du reste de l’hôtel. L’endroit est donc bien choisi pour tout séjour de déconnexion avec le bruit de la ville.

 

Restaurants à Pucón

Restaurant La Forja à Pucón
La Forja : La Forja, ce qui signifie “la forge”, est un restaurant dont le nom annonce la couleur : une cuisine de caractère, où le feu est mis à l’honneur et d’où on ne peut repartir sans avoir dégusté une pièce de viande ou de poisson cuite à l’asado. Les plats sont cependant gastronomiques et raffinés, vous y trouverez des assiettes originales concoctées avec des ingrédients de la région (pignons, champignons, truites, cerf, sanglier, lapin…). L’équilibre parfait entre saveurs et caractère.

La fleur de Sel : situé sur le camino Pucón Huife (kilomètre 28), le restaurant La Fleur de Sel fait partie d’un complexe hôtelier. Dans un chalet au beau milieu de la verdure, les chefs mettent à l’honneur des produits locaux en s’inscrivant dans l’histoire ancestrale de la région.

La Maga : La Maga est un restaurant uruguayen connu pour la qualité de ses pièces de viandes. L’endroit est bien choisi si vous souhaitez profiter d’une bonne parilla. Le restaurant en lui-même est boisé et chaleureux.

Restaurant A la Olla à Pucón
A la Olla : A la Olla est un restaurant situé au beau milieu d’une forêt, perché dans les hauteurs des arbres. Afin de rester dans le thème, la bâtisse est faite de bois, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Cette décoration crée une atmosphère chaleureuse où il est agréable de déguster une cuisine locale et raffinée. Pour vous y rendre : depuis Pucón, il faut prendre la route du volcan sur 2 kilomètres (avant une bifurcation à droite vers Curimanque). À 4 km de là se trouve le restaurant.

 

Comment se rendre à Pucón ?

Comment se rendre à Pucón

Pour se rendre à Pucón, il faut atterrir à l’aéroport de Temuco (aussi appelé aéroport de l’Araucanie). Cet aéroport se situe à 24 kilomètres au sud de Temuco, près du village de Freire. Il faut ensuite parcourir 89 kilomètres sur la route 199 (environ 1 heure 20 de route), en passant par la ville de Villarrica et la rive sud du lac Villarrica. Il existe des transferts entre l’aéroport et la ville de Pucón.

 

Circuits d’exception

Circuits d'exception région de Pucón
Chile Excepción propose plusieurs circuits passant par la zone de Pucón :
Autotour volcans et lacs chiliens et Chiloé : un autotour de 15 jours dans les régions Araucanie, Rios et Lagos pour conclure sur la région de Chiloé.

Autotour grande boucle lacs Chili et Argentine : un autotour de 14 jours entre les régions des lacs chilienne et argentine.

Circuits d'exception à Pucón
Lacs et volcans avec chauffeur-guide et hôtel Excepcion : un séjour d’exception dans la région des lacs et volcans et à l’île de Chiloé.

De Chiloé à l’Araucanie avec chauffeur-guide : un séjour d’exception de 18 jours en Patagonie des lacs, à l’île de Chiloé puis en Araucanie.

DÉCOUVREZ LES AUTRES RÉGIONS

EXEMPLES DE CIRCUITS

CRÉEZ VOTRE VOYAGE SUR MESURE

1) Remplissez notre formulaire et l'un de nos conseillers voyages prendra contact avec vous.

2) Grâce à notre connaissance du terrain nous vous proposons des circuits personnalisés et hors des chemins traditionnels.

3) Nous vous accueillons dès votre arrivée sur place.

4) Vous bénéficiez d'un suivi et d'une assistance 7j/7 et 24h/24 durant votre séjour.

error: Contenu est protégé.