Réserve Naturelle Pingüino de Humboldt

Géographie, climat, faune, excursions, restaurants, hôtels, transports…

 

Géographie de la réserve Pingüino de Humboldt

Situation géorgaphique de la réserve Pingüino de Humboldt

La réserve nationale s’étend sur 888,64 hectares, entre les régions d’Atacama et de Coquimbo. Les villes les plus proches sont celles de Freirina et de La Higuera. Elle se répartit entre les trois îles de Choros, Chañaral, et de Damas.

 

Climat de la réserve Pingüino de Humboldt

Caleta Punta de Choros

Le climat de la réserve est considéré comme semi-désertique. Les précipitations ne sont en effet pas suffisamment abondantes pour compenser l’évaporation des sols, mais néanmoins plus importantes que dans un climat désertique. Le nord de la réserve est plus aride que le sud, qui a un climat tempéré. Les températures varient également entre la côte et à l’intérieur des terres, avec une côte aux températures stables, tandis qu’il y a une forte oscillation entre nuit et jour à l’intérieur des terres. La réserve est marquée par des pluies et le phénomène de la Camanchaca durant l’hiver, on peut donc privilégier l’été pour y voyager.

 

Histoire de la réserve Pingüino de Humboldt

Histoire de la réserve Pingüino de Humboldt

La réserve de Pingüino de Humboldt fut créée en 1990 afin de protéger l’écosystème et certaines espèces en voie d’extinction. La richesse de la faune locale permet également l’investigation scientifique sur certaines espèces peu communes. Parmi les espèces en question : le manchot de Humboldt, classé en voie de disparition peuplant les plages des îles de la réserve. La réserve compte 59 différentes sortes de plantes, ainsi que 68 vertébrés et plusieurs espèces d’animaux marins comme les grands dauphins, les baleines et les cachalots.

 

Époque pour observer les baleines

Observation de baleines parc national Pingüino de Humboldt

La meilleure époque pour observer les baleines dans la région est de décembre à mars, en été austral. Plus précisémment, le pic de fréquentation des baleines va du 15 janvier au 15 février.

 

Que voir dans la réserve Pingüino de Humboldt ?

Depuis Punta Choros

ÎLE CHOROS

Île Choros, réserve Pinguino de Humboldt

Depuis Punta Choros, il est possible de se rendre facilement à l’île Choros. Vous pourrez y observer de nombreuses espèces terrestres et marines. Du nom scientifique de Spheniscus humboldti, les manchots de Humboldt sont l’espèce phare de la réserve. Ces oiseaux ne dépassent pas les 5 kg, mesurent entre 45 et 60 centimètres (légère différence de poids entre femelles et mâles), et sont reconnaissables grâce à leurs têtes noires au contour blanc, leur ventre blanc entouré de bandes noires qui couvrent les nageoires, et leur dos noir. Les chanceux pourront également observer les dauphins qui accompagnent le bateau lorsqu’il est en mouvement.

 

Depuis Caleta Punta de Choros

ÎLE DAMAS

Île Damas, réserve Pinguino de Humboldt

Depuis Caleta Damas, vous pourrez vous rendre sur l’île homonyme. L’endroit est réputé pour ses deux plages aux allures paradisiaques, celles de Las Tijeras et de La Poza. Des trois îles de la réserve, seules les plages de Damas accueillent les visiteurs. Tandis que certains profiteront du soleil, les autres pourront également profiter de la richesse de sa faune, en observant les lions de mer, les manchots, les cormorans, les fous variés et autres mammifères.

 

Depuis Caleta Chañaral de Aceituno

ÎLE CHAÑARAL DE ACEITUNO

Île Chañaral, réserve nationale Pinguino de Humboldt

Pour ceux qui souhaitent voir des baleines, il convient de se rendre à Chañaral de Aceituno, village portuaire situé à 22 km au nord de Punta Choros. Cette route est goudronnée depuis 2021. À Chañaral de Aceituno vous embarquez sur un des bateaux habilité par la « Conaf » et partez pour 2 heures environ tout autour de l’île Chañaral de Aceituno en observation baleines.

 

Faune de la réserve Pingüino de Humboldt

Rorqual commun, Ballena de aleta, Balaenoptera physalus

Rorqual commun, Ballena de Aleta Balaenoptera physalus

Le rorqual commun est le deuxième plus grand animal sur terre. Il peut en effet atteindre jusqu’à 20 mètres de longueur. On le trouve dans tous les océans, ainsi qu’en mer Méditerranée. Il s’agit d’une espèce classée comme “vulnérable”, selon un rapport de l’UICN en 2018.

 

Baleine à bosse, Ballena jorobada, Megaptera novaeangliae

Baleine à bosse, Ballena jorobada, Megaptera novaeangliae

Bien que plus petite que le rorqual commun, la baleine à bosse mesure entre 12 et 16 mètres pour un poids qui avoisine les 36 tonnes. Il s’agit ainsi de l’une des plus petites espèces de baleines. Cette baleine peuple les régions polaires durant l’été austral, puis se rend dans les régions plus tropicales pour se reproduire.

 

Baleine bleue, Ballena azul, Balaenoptera musculus

Le propriétaire du titre du plus grand animal sur terre revient à la baleine bleue qui mesure entre 25 et 27 mètres de longueur. Contrairement aux us et coutumes du règne animal, cette fois-ci, ce sont les femelles qui sont plus grandes que les mâles.

 

Grand dauphin, Dauphin Delfín nariz de botella, Tursiops truncatus

Grand dauphin, Dauphin Delfín nariz de botella, Tursiops truncatus

Le grand dauphin est l’espèce de dauphin la plus connue du public car souvent en captivité. On le trouve dans toutes les mers du monde, à l’exception des océans Antarctique et Arctique. Ces mammifères vivent en groupe et sont souvent curieux en présence d’humains.

 

Loutre marine, Chungungo, Lontra felina

Loutre marine, Chili

La loutre marine, aussi appelée chat de mer, est un petit mammifère peuplant les côtes argentines, chiliennes et péruviennes. Il n’en reste que peu sur terre, puisqu’à ce jour, leur population s’estime à seulement un millier. Les femelles donnent naissance à entre un et quatre petits par an. Ces petits animaux aiment se percher sur les rocher, aussi les verrez-vous lorsque vous longez les côtes en bateau.

 

Otarie à crinière, Lobo marino común, Otaria flavescens

Otarie à crinière, Lobo marino comun, Otaria flavescens

L’otarie à crinière, aussi appelée lion ou loup de mer par les sud-américains, ou encore otarie de Patagonie, se trouve en Argentine, Chili, Pérou et Uruguay. Cet animal s’adapte très bien aux températures, et vous pourrez le trouver jusqu’en Terre de Feu.

 

Manchot de Humboldt, Pingüino de Humboldt, Spheniscus humboldti

Manchot de Humboldt, Pingüino de Humboldt, Spheniscus humboldti

Le manchot de Humboldt, qui a donné son nom à la réserve, est caractérisé par sa petite taille (60 à 75 centimètres, selon le sexe). Ils sont majoritairement noirs, avec un ventre blanc, le contour des yeux et la gorge blancs également. L’espèce est une victime de la surpêche, ce qui la range parmi les espèces menacées.

 

Fou varié, Piquero común, Sula variegata

Fou varié, Piquero común, Sula variegata

Cet oiseau mesure au maximum 75 centimètres. Il semble revêtir une cagoule blanche puisque le reste de son corps est noir, bien que tacheté de blanc. Cet oiseau se nourrit principalement de poissons, et peuple les côtes du Chili et les côtes Pérou.

 

Pélican thage, Pelicano común, Pelecanus thagus

Pélican thage, Pelicano comun, Pelecanus thagus

Le pélican thage est une espèce de pélican qui se trouve sur les côtes du Chili et du Pérou. Il mesure en moyenne 1,1 mètre, bien qu’il puisse atteindre près de 3 mètres lorsqu’il ouvre ses ailes. Il est caractérisé par son long bec coloré et ses plumes grises sur le dos.

 

Goéland Dominicain, Gaviota dominicana, Larus dominicanus

Goélan Dominicain, Gaviota dominicana, Larus dominicanus

Le goéland dominicain appartient à la famille des Laridae et se trouve sur les côtes dans l’hémisphère sud. Il ressemble fortement à une mouette de varech, qu’on trouverait en Bretagne.

 

Cormoran vigua, Yeco, Phalacrocorax brasilianus

Cormoran vigua, Yeco, Phalacrocorax brasilianus

Le cormoran vigua est de relativement moyenne envergure, qui mesure entre 64 et 66 centimètres. Il peut atteindre 1 mètre s’il ouvre ses ailes. Petite particularité du cormoran vigua : il tient son cou en forme de S.

 

Cormoran des Bougainville, Guanay, Phalacrocorax bougainvillii

Cormoran des Bougainville, Guanay, Phalacrocorax bougainvillii

Le cormoran des Bougainville, de la famille des Phalacrocoracidae, porte également le nom de Guanay (Pérou). On le trouve sur les côtes occidentales de l’Amérique latine, mais également sur les fresques du site de Chan Chan ! Il est noir, avec le ventre blanc.

 

Cormoran de Gaimard, Lile, Phalacrocorax gaimardi

Cormoran de Gaimard, Lile, Phalacrocorax gaimardi

De la même famille que le Cormoran des Bougainville, celui de Gaimard est gris avec des pattes rouges et un bec rouge et jaune. Il s’agit d’un oiseau solitaire qu’on trouve souvent seul on en petits groupes.

 

Où déjeuner ?

Restaurant El Jony

Restaurant El Jony, Caleta Chañaral de Aceituno

Le restaurant El Jony est une bonne adresse pour profiter d’une assiette de fruits de mer ou d’un bon poisson très frais ! Le restaurant se trouve au centre du village, près de la caleta.

Voir nos photos

 

Où dormir ?

Cabañas El Español, Caleta Chañaral de Aceituno

Tierra Diaguita, à La Serena
Perdu dans la verdure et les cactus, l’hôtel Terra Diaguita invite à une pause hors du temps. L’endroit est équipé d’un ptit spa (avec massages et jacuzzi à la clef), d’une laverie et d’une cafétéria. Avec ses nombreux sofas et ses petits recoins pour se reposer après une journée d’exploration, cet hôtel mise sur une ambiance cosy.

Cabañas el Español, à Chañaral de Aceituno
Les cabanes El Español proposent de dormir dans des bungalows avec une vue sur mer, pour un réveil bercé par le roulis des vagues ! Il est également possible de profiter des parties communes. La réserve Pingüino de Humboldt, la Caleta, ou encore les baleines parfois observables depuis la plage.

Voir nos photos

 

Comment se rendre à la réserve Pingüino de Humboldt ?

En avion via l’aérodrome de La Serena ou via l’aéroport de Copiapó

Comment se rendre à à la réserve Pinguino de Humboldt

En avion via l’aérodrome la Florida de La Serena ou via l’aéroport de Copiapó. La Serena est une meilleure option car plus courte. En outre, la route est entièrement asphaltée. Depuis La Serena, il est possible de prendre un ferry jusqu’à la réserve. Si vous souhaitez prendre la voiture, empruntez la route n°5 en direction du nord puis la D-110-C vers l’ouest pour atteindre la côte et Punta de Choros.

 

Itinéraire pour aller à la réserve Pingüino de Humboldt

Itinéraire pour aller à la réserve Pinguino de Humboldt

Depuis La Serena 76 km sur route n°5 puis bifurquer sur la D-110. 42 km sur cette route récemment goudronnée jusqu’au petit port de Punta de Choros d’où l’on embarque pour les îles Choros et Damas. 18 km de plus si vous voulez aller voir les baleines depuis la Caleta Chañaral de Aceituno, sur une route également fraichement goudronnée.
Autre possibilité depuis Copiapó, 202 km sur la route n°5 (Panamericaine) jusqu’à Domeyko, puis 85 km sur la C-500 jusqu’à la Chañaral de Aceituno via la hameau de Carrizalillo. La C-500 est à 50% goudronnée.

 

Excursion nautique

Excursion nautique baleines, Chañaral de Aceituno

Il s’agit du seul moyen d’avoir accès aux îles. Le départ vers les îles Choros et Damas se fait depuis Punta Choros et celui vers l’île Chañaral se fait depuis Caleta Chañaral de Aceituno.

 

Plongée sous-marine

Plongée dans la réserve Pinguino de Humboldt

La plongée se fait autour de l’île de Chañaral. L’entreprise de plongée vous embarque à bord de son bateau bleu marine, à la découverte d’un formidable monde marin. Les expéditions sont ouvertes à tous types de niveaux, et des professionnels vous emmènent découvrir algues et poissons, les couleurs sont au rendez-vous ! L’entreprise souhaite pratiquer ce sport dans une visée de sensibilisation et de conservation de l’environnement.

DÉCOUVREZ LES AUTRES RÉGIONS

EXEMPLES DE CIRCUITS

CRÉEZ VOTRE VOYAGE SUR MESURE

1) Remplissez notre formulaire et l'un de nos conseillers voyages prendra contact avec vous.

2) Grâce à notre connaissance du terrain nous vous proposons des circuits personnalisés et hors des chemins traditionnels.

3) Nous vous accueillons dès votre arrivée sur place.

4) Vous bénéficiez d'un suivi et d'une assistance 7j/7 et 24h/24 durant votre séjour.

CRÉEZ VOTRE VOYAGE SUR MESURE

1) Remplissez notre formulaire et l'un de nos conseillers voyages prendra contact avec vous.

2) Grâce à notre connaissance du terrain nous vous proposons des circuits personnalisés et hors des chemins traditionnels.

3) Nous vous accueillons dès votre arrivée sur place.

4) Vous bénéficiez d'un suivi et d'une assistance 7j/7 et 24h/24 durant votre séjour.

error: Contenu est protégé.